Un long chemin vers l'association nationale

Cet article met en lumière les raisons de la fondation de l’Association suisse des services d’aide et de soins à domicile – ainsi s’appelait l’organisation faîtière à l’époque –, les objets sur lesquels elle a travaillé au cours de sa première année d’existence, la signification de son logo et bien d’autres sujets passionnants.

Le jeudi 1er décembre 1994, à 14 h 30 précises, plus de 70 personnes se réunissent au Restaurant Sternen à Muri, près de Berne. Parmi eux se trouvent des représentants des 21 associations cantonales d’aide et de soins à domicile de l’époque, les membres du comité d’honneur de la Fédération suisse des services de santé communautaire (FSSC) et de l’Association suisse des organisations d’aides familiales (ASOAF) ainsi que François Huber en tant que représentant de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), la présidente de la Conférence des écoles d’aides familiales Erika Hostettler et deux interprètes qui traduisent les discussions et délibérations en français ou en allemand. Au cours des 105 minutes qui suivent, les personnes présentes ayant le droit de vote écrivent un morceau de l’histoire suisse de la santé: ils dissolvent les deux associations FSSC et ASOAF et décident de la fondation de l’Association suisse des services d’aide et de soins à domicile (ASSASD). Exactement un mois plus tard, le 1er janvier 1995, l’association nationale d’Aide et de soins à domicile à but non lucratif débute officiellement son activité. Un acteur important dans le système de santé suisse est né.

Voici le texte du Magazine ASD: