Projets en lien avec la pénurie de personnel

Le besoin en professionnels bien formés dans le domaine des soins va fortement augmenter au cours des prochaines années.

Aide et soins à domicile Suisse s’engage pour qu’à l’avenir également suffisamment de personnel soignant soit disponible. Elle s’investit en tant qu’experte de la branche dans des projets nationaux et sert d’intermédiaire pour que des organes nationaux puissent bénéficier de l‘expérience pratique de professionnels de l’Aide et soins à domicile.

Actuellement, l’Aide et soins à domicile à but non lucratif est active dans les projets nationaux suivants:

  1. Elle fait partie du groupe d’accompagnement du projet de recherche de l’Office fédéral de la santé „Mesures de rétention du personnel dans les soins de longue durée“. Dans le cadre de ce projet, un instrument spécifique a été élaboré pour mesurer les facteurs de stress au travail dans des entreprises de soins de longue durée afin de dégager des mesures visant à améliorer la situation de travail dans cette branche. Plusieurs organisations de base de l’Aide et soins à domicile à but non lucratif ont livré des informations à ce sujet. Dans une prochaine étape, certains services d’aide et de soins à domicile pourront tester le produit et appliquer les mesures d’amélioration prévues.
     
  2. Un autre projet soutenu par la Confédération porte sur la campagne d’image nationale dans les soins de longue durée (projet ISA). Compte tenu de la pénurie persistante de personnel dans les soins, le Conseil fédéral a décidé de soutenir des mesures ciblées pour promouvoir l’image des soins de longue durée. En se basant sur cette décision et accompagnées par le SEFRI, les organisations de la branche - Aide et soins à domicile Suisse, Curaviva Suisse et OdASanté - assurent la responsabilité du lancement d’une campagne nationale pour les soins de longue durée. Celle-ci a pour but d’informer les jeunes et les adultes en processus de choix professionnel, les professionnels dans le domaine des soins et de la santé ainsi que l’opinion publique sur les différentes qualifications professionnelles et les possibilités de carrière dans les soins de longue durée. L’objectif principal de cette campagne est de montrer que les carrières dans les soins de longue durée sont attrayantes et de faire augmenter le nombre de diplômés au niveau tertiaire dans ce domaine des soins. Les organisations de la branche fournissent ainsi une contribution importante pour remédier à la pénurie de personnel, les professionnels formés au niveau tertiaire étant particulièrement recherchés dans ce domaine spécifique.
     
  3. Dans le projet «Stratégie contre la pénurie de personnel dans les professions de la santé», cinq Hautes écoles spécialisées de la santé en Suisse ont élaboré des mesures visant à lutter contre la pénurie de personnel dans les professions de la santé. Les résultats de leurs recherches doivent leur permettre d’élaborer des stratégies conjointes pour remédier à la pénurie de personnel, en particulier de créer un centre de compétences contre la pénurie de personnel dans les professions de la santé. Aide et soins à domicile Suisse s’est également impliquée dans ce projet.

Système de formation
L’engagement d’Aide et soins à domicile Suisse vise aussi les filières de formation et, en parallèle, les actions en matière de planification de carrière des collaboratrices et collaborateurs de l’aide et des soins à domicile ainsi que les offres de formation continue.  

Durant cette année, des représentants de l’Aide et soins à domicile à but non lucratif ont également collaboré au développement des examens professionnels supérieurs (EPS) dans le domaine des soins infirmiers. Des expertes en soins infirmiers venant de plusieurs organisations de base d’aide et de soins à domicile ont représenté l’Aide et soins à domicile dans trois commissions spécialisées importantes pour la branche. Les bases pour les examens ont été élaborées. En outre, Aide et soins à domicile Suisse continue d’assurer la vice-présidence du groupe de pilotage „Examens fédéraux dans le domaine des soins“.

A côté de cet engagement politique, les organisations s’engagent dans leur région pour contrer la pénurie de personnel en proposant des places de stage et en formant des professionnels dans les différents niveaux du système de formation, soit:

  • des assistant-e-s en soins et santé communautaire (ASSC),
  • des infirmières et infirmiers diplômés
  • des infirmières et infirmiers diplômés faisant des études HES en cours d’emploi.