«Le futur est aujourd‘hui - de nouveaux modèles de prise en charge»

A l’avenir, les défis de la prise en charge dans le domaine des soins ne pourront être relevés que grâce à des modèles de prise en charge novateurs, qui organisent en réseau tous les acteurs du secteur de la santé. C’est la conclusion tirée par les intervenants lors du colloque d'Aide et soins à domicile Suisse qui a réuni cette année quelque 230 professionnels des secteurs concernés. La poète slam Patti Basler a accompagné l’événement avec sa touche satirique.

Les services d'aide et de soins à domicile à but non lucratif s'engagent déjà de manière active dans le développement de nouveaux modèles de soins et d'assistance ambulatoires. Le secteur est depuis longtemps conscient que la demande croissante de soins et d’assistance ne peut être maîtrisée que par l’introduction de modèles de prise en charge novateurs et le travail en réseau.
Le colloque 2019 a donc été consacré à l’aspect concret de modèles novateurs et aux critères auxquels ils devront répondre. Laurent Beausoleil, directeur des EMS «La Vendée» et «Les Mouilles» de la commune genevoise de Lancy, a présenté le projet «ADRET»: il s’agit d’un concept d’habitation transgénérationnel pour aînés et étudiants qui encourage un espace de vie ouvert et accessible à tous et qui est organisé en réseau de prise en charge. Loin des hiérarchies classiques, le modèle de prise en charge néerlandais Buurtzorg promet davantage de responsabilités pour le personnel soignant. C’est Spitex Zürich Limmat AG et sa directrice Christina Brunnschweiler qui adaptent ce modèle dans le cadre du programme triennal «LEO»  aux conditions en Suisse.  Les premiers résultats  - par exemple lors du recrutement du personnel et au niveau  de la satisfaction des clients -  sont encourageants. Dominique Germann, directeur du  Centre médico-social de Sierre, a parlé de l’intégration de l’EMS «Planzette» dans son service: les soins stationnaires et ambulatoires sont étroitement liés et garantissent ainsi la continuité des soins à la satisfaction des clients. Ce modèle illustre de manière saisissante comment une coopération peut également fonctionner dans des régions plutôt rurales.

Jérôme Cosandey, directeur pour la Suisse romande et responsable des recherches de politique sociale chez  Avenir Suisse, a parlé des coûts. Il a plaidé pour qu’on fasse ce qui est nécessaire (efficacité), mais également de le faire correctement (efficience) ; il a indiqué qu’il fallait suivre de près l'ensemble de la chaîne des soins de santé, ce qui signifie que l’ambulant ne précède pas forcément le stationnaire, mais qu’il faut avoir en vue la situation dans son ensemble.

«Ce qu’il faut pour que la prise en charge de demain soit une réussite»
La table ronde, animée par Cornelia Kazis, a réuni Dominique Germann, Laurent Beausoleil, Christina Brunnschweiler, Jérôme Cosandey et Markus Leser, responsable du domaine spécialisé  «Personnes âgées», chez Curaviva Suisse, autour de la question comment réussir la prise en charge de demain. Les participants au débat ont reconnu qu’une des clefs du succès de la mise en œuvre de modèles novateurs résidait dans la capacité à surmonter la tendance au repli sur soi.
Le colloque a également réuni les participants dans quatre sessions parallèles: «Rôle du soignant dans la coordination interprofessionnelle», «Dossier électronique du patient (DEP) dans le domaine des soins», «Hausse des coûts en matière d'assurance du personnel de l’ASD» et «Orientation entrepreneuriale – un défi également pour l’ASD».

Avec plein de jeux de mots et son sens aigu de l'observation, la slam poète Patti Basler a résumé de manière satirique les déclarations des intervenants, provoquant ainsi les rires du public. Le colloque 2019 a été ouvert – comme celui de 2017 - aux professionnels d’autres domaines, ce qui a permis des échanges très appréciés entre les différents participants.

Aide et soins à domicile Suisse remercie les sponsors : Neuroth et Cosanum – Premium partenaires – Würth Financial Services, SmartLifeCare, Adecco, Spring Professional, rissip, Swing. retour