Pour un allégement de la charge pesant sur les familles qui s’occupent d’enfants nécessitant des soins

La Commission de la sécurité sociale et de la santé publique du Conseil national a approuvé à l’intention de son conseil un projet visant à alléger la charge pesant sur les familles qui prennent soin, à la maison, d’enfants gravement malades ou lourdement handicapés.

L’ASSASD a approuvé dans sans réponse de consultation l’initiative parlementaire «Meilleur soutien pour les enfants gravement malades ou lourdement handicapés qui sont soignés à la maison».

La Commission entend augmenter le montant du supplément pour soins intenses de sorte que les familles concernées disposent d’une marge de manœuvre financière plus large et puissent affecter des ressources supplémentaires à des mesures concrètes. En outre, elle propose une disposition d’exception selon laquelle les familles qui reçoivent une contribution d’assistance ne sont pas désavantagées: concrètement, le supplément pour soins intenses ne doit désormais plus être déduit de cette contribution.

La commission a apporté quelques modifications au projet, qu’elle transmet – sans proposition de minorité – au Conseil national ainsi que, pour avis, au Conseil fédéral.

retour