Parfois un emploi de rêve, souvent une étape intermédiaire

Cinq ans après la fin de leur apprentissage, 26 pour cent travaillent dans la profession apprise ASSC. 54 pour cent exercent une profession tertiaire dans le domaine de la santé, le plus souvent dans les soins. 20 pour cent des personnes diplômées ont quitté la branche de la santé. 

La profession d’assistante et assistant en soins et santé communautaire (ASSC) est extrêmement populaire auprès des jeunes en âge de choisir un métier comme point de départ dans le domaine de la santé. Finalement, environ un quart reste à long terme dans cette profession. En revanche, cinq ans seulement après la fin de leur formation, plus de la moitié travaille déjà dans une autre profession de la santé, et un cinquième a définitivement abandonné la branche de la santé. 
Ces résultats sur le parcours professionnel des ASSC proviennent d’une étude nationale de carrière pour laquelle 2000 assistantes et assistants en soins et santé communautaire ayant obtenu leur diplôme en 2011 ont été interrogés. L’Observatoire suisse de la formation professionnelle OBS IFFP a mené cette étude, qui a duré cinq ans, en collaboration avec l’organisation nationale faîtière des professions de la santé OdASanté. 

Download de l'étude:
http://www.iffp.swiss/OBS-Journee-2017

 

 

retour