Le Conseil fédéral prend des mesures pour lutter contre la pénurie de personnel qualifié dans le domaine des soins

Pour que les services d’aide et de soins à domicile puissent fournir des prestations de haute qualité, il est nécessaire d’avoir suffisamment de personnel formé pour répondre aux besoins.

Le rapport national sur les besoins en effectifs de l‘OdASanté et de la CDS paru en automne 2016 révèle une pénurie de personnel dans le domaine des soins et de la prise en charge et montre que cela va encore se renforcer à l’avenir. Pour cette raison, le Conseil fédéral veut soutenir des projets visant à augmenter le nombre de professionnels dans le domaine des soins de longue durée. Il s’agit en particulier d’apporter un soutien financier pour des cours de réinsertion professionnelle et de prévoir des mesures visant à améliorer concrètement l’environnement professionnel. L’Association suisse des services d’aide et de soins à domicile entend participer à la réalisation de ces mesures dans le cadre de l’initiative visant à combattre la pénurie de  personnel qualifié.

L’Aide et soins à domicile à but non lucratif propose des places de travail attrayante et veille à ce que cela puisse continuer à l’avenir aussi. Une enquête interne a démontré que la satisfaction au travail est élevée dans le secteur de l’aide et des soins à domicile à but non lucratif, le travail étant décrit comme exigeant, intéressant et satisfaisant. Comme un grand nombre de professionnels travaillent à temps partiel dans l’Aide et les soins à domicile à but non lucratif, des mesures supplémentaires sont nécessaires pour qu’ils puissent concilier profession et famille. D’une manière générale, il s’agit de fixer des conditions-cadre qui permettent d’augmenter la durée de l’exercice professionnel.

Depuis quelques années, les activités dans le domaine de la formation se sont intensifiées dans les services d’aide et de soins à domicile, mais des efforts supplémentaires sont toutefois encore nécessaires. De cette manière, l’Aide et soins à domicile à but non lucratif contribue de façon importante à la pénurie de personnel.

retour