Soins médicaux de base: Communes, villes et prestataires de services revendiquent de nouveaux modèles

Afin de répondre aux défis variés posés par les soins médicaux de base, il faut une meilleure collaboration et de nouveaux modèles.

Les milieux politiques doivent créer les conditions-cadre et les attraits nécessaires. L’Association des Communes Suisses, l’Union des villes suisses, l’organisation faîtière des pharmaciens Pharma Suisse, Spitex Suisse, CURAVIVA Suisse et mfe Médecins de famille et de l’enfance Suisse revendiquent cela dans une résolution commune. Elles ont présenté leurs revendications au Conseiller fédéral Alain Berset lors du Forum Soins médicaux de base.  

Renforcer les soins de base à grande échelle
L’Association des Communes Suisses, l’Union des villes suisses, l’organisation faîtière des pharmaciens Pharma Suisse, Spitex Suisse, CURAVIVA Suisse et mfe Médecins de famille et de l’enfance Suisse ont ainsi remis une résolution au Conseiller fédéral Alain Berset lors du Forum Soins Médicaux de base d’aujourd’hui. Elles demandent aux milieux politiques de créer les conditions-cadres nécessaires et d’éliminer toutes les incitations financières négatives qui entravent la formation de modèles intégrés. Pour cela, il faut définir, assigner et indemniser des prestations de coordination correspondantes. Il faut concevoir les conditions-cadre et/ou les mécanismes d’incitation de telle sorte que les soins de base soient renforcés à grande échelle. En outre, il convient de développer les structures intermédiaires telles que l’habitat assisté, afin de permettre aux personnes âgées de vivre plus longtemps de manière autonome ou chez eux, avec un soutien ambulatoire. Cela signifie aussi qu’il faut simplifier la sollicitation de brefs séjours dans des structures d’encadrement renforcées. Dans le cadre de la réforme des prestations complémentaires actuellement en cours, il faudrait par exemple créer les incitations tarifaires requises en vue d’une meilleure coordination et collaboration dans le domaine des soins de base.

Voici le communiqué de presse et la résolution:

retour