L’Aide et soins à domicile à but non lucratif soutient l’introduction du dossier électronique du patient

En 2017, les organisations d’aide et de soins à domicile à but non lucratif ont été interrogées pour la deuxième fois dans le cadre de l’enquête du Baromètre cybersanté suisse.

Les résultats du Baromètre cybersanté suisse 2017 confirment ceux de 2016. Tout comme les autres prestataires, les organisations d’aide et de soins à domicile à but non lucratif travaillent en grande partie de manière électronique. L’utilisation de tablettes ou de smartphones fait partie de leurs standards. Leur intérêt pour le thème du eHealth a encore augmenté par rapport à l’année précédente (de 82% à 86%). Une plus grande majorité d’entre elles soutiennent également l’introduction du dossier électronique du patient (de 72% à 76%). Plus d’un quart des organisations d’aide et de soins à domicile interrogées sont même en mesure de proposer un dossier électronique à leurs patients (28% en 2017, 20% en 2016).

173 organisations d’aide et de soins à domicile à but non lucratif ont participé à cette étude. Le communiqué de presse ainsi que les résultats de l’enquête auprès des professionnels de la santé et de l’enquête auprès des personnes autorisées à voter se trouvent sur  InfoSocietyDays.

retour