Mieux vaut prévenir que guérir : stratégie contre les maladies non transmissibles

Le Conseil fédéral et les cantons ont approuvé une stratégie nationale pour prévenir et combattre les maladies non transmissibles.

Actuellement en Suisse, environ 2,2 millions de personnes sont atteintes d'une ou de plusieurs affections chroniques, qui génèrent près de 80 % des coûts de la santé. La stratégie vise à empêcher ou à retarder l'apparition de maladies telles que le cancer, les maladies cardio-vasculaires et le diabète, ou à en atténuer les conséquences. Elle repose sur des activités de prévention déjà lancées et concentre l'action de toutes les parties prenantes. Les mesures concrètes suivront d'ici la fin de l'année.

retour